Transfert de savoir-faire entre voisins

Mercredi 08 août 2018

Transfert de savoir-faire entre voisins

Aujourd’hui a eu lieu la remise des certificats aux réfugié(e)s ayant participé aux cours de couture animés par les couturières de l’Armée luxembourgeoise au foyer pour réfugiés de Diekirch.

Trois couturières de l’Armée luxembourgeoise se sont ainsi relayées tous les mercredis matins d’avril à juillet pour animer un atelier de couture de quatre heures, auquel ont participé de manière assidue sept réfugiés, des femmes, mais aussi des hommes. « Ces cours m’ont permis d’apprendre beaucoup de choses. Merci à l’Armée luxembourgeoise, » souligne Nura, une des réfugiées qui a participé à l’atelier. «J’ai découvert la couture grâce à cet atelier. Peut-être qu’un jour je pourrais travailler dans ce domaine. En tous cas, je reparticiperais l’année prochaine si je suis encore dans ce foyer. » continue Zenebe, un autre réfugié ayant participé à l’atelier. Du côté des formatrices, les échos sont également très positifs.

Lors de la remise des certificats aux participants, Benoît Ney, coordinateur de foyers auprès de Caritas Luxembourg, a vivement remercié l’Armée luxembourgeoise pour ce beau projet. « Nous sommes très contents d’avoir à Diekirch comme voisin l’Armée. C’est un voisin très attentionné et toujours prêt à aider. »

Revenir à la liste des actualités