Luxembourg : Rebuilding - se reconstruire par des activités sportives

Suite à la crise économique, le nombre de personnes sans-abri au Luxembourg n’a cessé d’augmenter. Le nombre de sans-abri de longue durée s’est accentué. Un quart des personnes est âgé de moins de 30 ans. A force de rester longtemps sans revenu, sans logement et sans occupation quelconque dans un milieu « peu propice » à tout changement positif,  les concernés risquent tôt ou tard de perdre tout espoir pour un avenir meilleur.

Avec la collaboration du service Streetwork, dont la mission principale est d’aller à la rencontre des personnes sans abri qui vivent dans la rue, l’activité hebdomadaire « Power-Team » a vu le jour en 2007. L’activité est organisée à titre bénévole par Georges Christen, lauréat en 2011 du prix de mérite luxembourgeois du bénévolat pour cette activité et connu pour ses ‘Power-Shows’ et ses records repris dans le « Guinness Book of records ». Des exercices de musculation permettent, dans le cadre d’un espace d’écoute, à des personnes sans abri d’améliorer leur condition physique et psychique. « L’idée est d’apporter aux gens de la rue un bien-être, de les aider à rompre avec la monotonie de leur vie et de leur donner de nouvelles perspectives. Mon but est de leur montrer ce dont ils sont capables, et de leur rendre confiance en eux », affirme Georges Christen.

Depuis 2008, Caritas Luxembourg propose en plus une activité socio-sportive « StreetFootball » aux personnes sans-abri. C’est au cours de ces entraînements que les personnes sortent de leur isolement et rencontrent d’autres joueurs pour faire du sport, tisser des liens, devenir coéquipiers, échanger et partager des moments à l’écart de leurs problèmes. Le but est de leur transmettre des valeurs qui peuvent leur être utiles dans la vie de tous les jours, comme le respect envers autrui, la ponctualité, la confiance en soi et l’esprit d’équipe. A travers la participation à ces entraînements et à des tournois locaux et internationaux comme le « Homeless World Cup », ces personnes regagnent une image positive d'elles-mêmes et sont prêtes à reconstruire leur vie après avoir vécu des périodes difficiles.

Faire un don