Collecte sans-abri 2017 : Au delà de l'aide matérielle

Cet hiver, avec les températures glaciales, les médias se sont intéressés massivement au sort des personnes sans-abri. Est-ce qu’elles doivent passer la nuit dehors ? Est-ce qu’elles ont suffisamment de vêtements chauds, de couvertures ? Les journalistes sont venus régulièrement au Findel où nous gérons pour le compte du Ministère de la Famille et de l’Intégration l’hébergement de nuit de la « Wanteraktioun » du 1er décembre au 31 mars. Ils ont pu y constater que des dizaines de bénévoles se relayaient matin et soir pour accueillir au mieux les personnes dans le besoin, leur offrir une collation, des tartines ou une soupe chaude, et un lit pour la nuit.

Ils se sont également rendus au bistrot social « Le Courage » que nous avons mis en place en collaboration avec la Ville de Luxembourg et qui permet aux personnes qui vivent dans la rue de se retirer quelques heures pendant la journée dans un lieu protégé, d’y prendre une douche et de laver leurs vêtements. Une soupe est servie en soirée. De l’eau, du café et des sandwiches sont proposés en journée. Après une année de phase pilote, « Le Courage » a pu ouvrir en novembre 2016 ses portes sur son site définitif à Bonnevoie.

Accueillir au-delà du « logé, nourri, blanchi »

Cependant, si ces structures d’accueil et d’hébergement d’urgence sont essentielles, surtout en hiver, Caritas Luxembourg reste convaincue que son aide ne doit pas se limiter aux seuls besoins matériels du « logé, nourri, blanchi ». En effet, si on veut que les personnes vivant dans la grande précarité renouent un jour avec la société, il est important de rompre l’isolement et la solitude dans lesquelles elles se trouvent par d’autres moyens et moments.

C’est dans cet objectif que nous avons mis en place sous le terme « Rebuilding » des activités sportives et artistiques. Celles-ci permettent aux personnes sans-abri d’exprimer leur ressenti d’une manière différente, de se ressourcer et de regagner l’estime de soi. Pour les travailleurs sociaux, ces activités sont une autre manière de créer du lien et d’établir une relation de confiance. Parmi les activités, citons l’activité de musculation « Power-Team », encadrée depuis 2007 par Georges Christen, le « Streetfootball » et, depuis peu, des activités à expressions artistique et culturelle dans le cadre d’ateliers « Creamisu ».

« L’homme ne vivra pas de pain seulement, … » (Luc 4 :4 ; Mathieu 4 :4)

C’est dans ce même esprit que s’inscrivait le voyage « Fratello » organisé en novembre dernier à l’appel du Pape François de réunir à Rome les personnes en situation de précarité et d’exclusion pour trois jours de rencontre et d’échange. Cet appel avait été accueilli avec enthousiasme par les personnes que nous accompagnons. Elles ont souvent une spiritualité profonde ou sont demandeuses d’une plus grande spiritualité et voilà une plus-value que Caritas Luxembourg peut également leur apporter outre l’aide matérielle et sociale.

Si vous aussi êtes d’avis qu’il est important de rompre l’isolement et la solitude des personnes sans-abri, soutenez ces activités non-conventionnées pour lesquelles Caritas Accueil et Solidarité a.s.b.l. doit recourir à votre générosité. Chaque geste compte. C’est seulement ensemble que nous réussirons à vaincre l’exclusion.

Faire un don