Luxembourg 2060 - 1,1 millions d'habitants?

Mardi 04 avril 2017

Luxembourg 2060 - 1,1 millions d'habitants?

En amont du discours du Premier ministre sur l’état de la nation, Caritas Luxembourg vient de publier la 11e édition de son almanach social, dédiée au thème « Luxembourg 2060 – 1,1 millions d’habitants ? » Ce scénario, maintes fois abordé dans les débats socio-politiques et les médias, demande certainement un éclairage supplémentaire quant au développement durable et à la cohésion sociale du pays.

Avant d’oser un regard vers l’avenir, le Sozialalmanach propose une rétrospective sur les éléments du dernier discours sur l’état de la nation, sur la politique sociale en 2016/2017, le Semestre européen et la transposition de la stratégie Europe 2020 au Luxembourg. Ensuite, des éléments incontournables et des questions probables de figurer dans la déclaration du Premier ministre le 25 avril 2017 sont abordés. Pour terminer cette première partie, les études du service Caritas R&D présentent deux projets en cours ainsi que les concepts scientifiques sur lesquels ils sont basés. Le projet Neien Ufank vise un accueil professionnalisé, veillant à une inclusion pluridimensionnelle des bénéficiaires de protection internationale tandis que le projet VOCIS – Vocational Training of the Inner Self expose la nécessité et les possibilités de développer les compétences d’autorégulation ; les projets bénéficiant d’un co-financement de l’œuvre Nationale de Secours Grande-Duchesse Charlotte, respectivement de l’UE (Erasmus+).

Dans la deuxième partie, tous les thèmes n’ont pas pu être traités pour des raisons d’espace et d’auteurs disponibles. Néanmoins, onze contributions suivent la préface du Ministre du Développement durable et des Infrastructures. D’abord, l’impact de la digitalisation de l’économie sur les marchés du travail est analysé, suit un état des lieux de la production d’eau potable et de la gestion des eaux usées au Luxembourg et les défis liés à une population et une économie croissante. Les identités et les sentiments de faire partie d’un ensemble sont des éléments de cohésion sociale et de bien-être, éléments toutefois marqués par l’angoisse des résidents devant un avenir incertain. La nécessaire éducation politique des jeunes et moins jeunes s’impose pour garantir la participation de tous aux processus de décisions sociétales. Un regard plus pointu sur les femmes migrantes au Luxembourg et leur participation laisse constater une offre limitée en matière d’activités d’intégration spécifiques. Vu les changements en marche vers une société digitalisée, fonctionnant en réseau, l’utilité publique (Gemeinnützigkeit) est présentée comme moteur de résilience. Le rapport Rifkin dessine un futur prospère grâce aux nouvelles technologies, dont les effets sociaux potentiellement négatifs sont à atténuer. Pour un Luxembourg ouvert et innovant, il faut planifier et organiser les villes de manière à les rendre résilientes. Les Objectifs de développement durable des Nations Unies ne sont compatibles ni avec une économie de croissance effrénée, ni avec une croissance dite « qualitative », difficile à cerner. L’économie est appelée à changer : abandonner une économie linéaire pour un concept circulaire paraît très prometteur. Enfin, un concept de gestion de la diversité pour le logement, sachant prendre en compte les réalités démographiques et les nouveaux modes de vie, est proposé. Voilà des défis à relever et du potentiel pour une vraie révolution!

Les statistiques de la troisième partie viennent illustrer les deux premières parties et font un suivi du développement de la stratégie Europe 2020.

Le Sozialalmanach 2017 de Caritas met en avant des questions liées au développement social du Luxembourg : Luxembourg 2060 – 1,1 Mio d’habitants ?

L’année sociale au Luxembourg (mars 2016 – mars 2017)

  • La situation n’est pas aussi réjouissante que celle esquissée par le gouvernement
  • Le logement reste LE grand défi
  • La « troisième révolution industrielle » devrait présenter un avantage pour tous

Luxembourg 2060 – 1,1 Mio d’habitants ? des points de vue nationaux et internationaux

  • Le Luxembourg n’est pas préparé : il faut organiser la « co-conception » !
  • La croissance n’est pas la solution, mais le problème
  • Changer de mentalité, produire et consommer autrement !

L’évolution sociale en chiffres        

  • Les objectifs en terme de pauvreté et de climat ne seront pas atteints, au contraire !
  • Rares sont les extrapolations pour la période allant jusqu’en 2060
  • Les extrapolations existantes ne dessinent pas une image positive

Les auteurs

Christel Baltes-Löhr, Christophe Degryse, Raymond Erpelding, Francesco Ferrero, Harry Gatterer, Nathalie Georges, Marco Hoffmann, Sylvain Kubicki, Charel Margue, Bertrand Meunier, Christine Muller, Michel Pauly, Zvjezdan Penezić, Romain Poulles, Stephan Rietmann, Michèle Schilt, Norry Schneider, Marc Schoentgen, Danielle Schronen, Robert Urbé

L’annuaire Caritas sur la situation sociale du Luxembourg 2017 peut être commandé :

  • par virement de 19,50 € + frais d’envoi 2,80 € (envoi national) sur le compte CCPL IBAN LU26 1111 0202 0024 0000 avec la mention « Sozialalmanach 2017 »,
  • auprès de Caritas Luxembourg, 29, rue Michel Welter, L-2730 Luxembourg, par téléphone au 402131-200 ou par email sous caritas@caritas.lu,
  • ainsi que dans toutes les bonnes librairies.

Revenir à la liste des actualités