Les femmes de Wiltz disent stop à la violence faite aux femmes

Jeudi 23 novembre 2017

Les femmes de Wiltz disent stop à la violence faite aux femmes

Hier, les femmes du Centre Oasis à Wiltz ont organisé toute une série d’activités pour marquer leur soutien à l’initiative du Ministère de l’Egalité des Chances « Orange Week - Stop violence against Women ! ».

Le Centre Oasis de Caritas Luxembourg à Wiltz est depuis plus de 20 ans un lieu de vie ouvert à toutes et à tous sans aucune distinction de nationalité, de culture, de sexe ou de culte.  Son objectif est d’œuvrer en faveur d’une meilleure intégration de toutes et de tous dans la société. Les femmes y constituent des partenaires privilégiées en raison de leur rôle moteur dans ces processus d’intégration et de cohésion sociale. Elles y trouvent un espace d’échanges permettant de s’exprimer et de valoriser leurs savoir-faire et leurs itinéraires de vie respectifs. Une multitude d’activités socioculturelles et éducatives sont proposées tout au long de l’année.

Dans le cadre de l’Orange Week, les femmes du Centre Oasis ont organisé deux ateliers de bien-être, d’aérobic et de yoga permettant aux participantes de se détendre, de s’écouter pour mieux se connaître, et de découvrir des émotions souvent muselées par l’environnement socio-familial.

Elles ont également proposé un atelier de couture préconisant la réalisation spontanée et libre d’un ouvrage collectif avec différents outils et matières arborant des symboles de liberté, chacune des femmes allant de sa propre créativité. Ainsi, les femmes ont pu exprimer leur perception, leur éventuelle expérience de discrimination et surtout les moyens de lutte contre la violence faite aux femmes de manière générale.

Parallèlement, certaines participantes ont confectionné différents supports comme des bandeaux, des fanions, des bracelets ou des brassards de couleur orange sur lesquels elles ont apposé un symbole de leur soutien à cette lutte.

Des témoignages de femmes ont également été recueillis car seule la prise de parole qui leur est souvent confisquée pourra les aider à surmonter la discrimination dont elles font l’objet depuis la nuit des temps.

La journée s’est terminée par la dégustation d’un thé et de pâtisseries préparées par les femmes issues de différents univers socio-culturels, une dégustation accompagnée par le récit de poèmes et le chant d’hymnes consacrés à la femme.

Revenir à la liste des actualités