La Culture, facteur d'intégration

Mardi 03 octobre 2017

La Culture, facteur d'intégration

Ce matin, la Ville d'Esch-sur-Alzette, Caritas Luxembourg et le Centre culturel Kulturfabrik avaient invité la presse à la présentation de "Mär sinn Escher", un projet né autour de l'atelier de photographie mené par Patrick Galbats avec des réfugiés du foyer d'Esch-sur-Alzette, géré par Caritas Luxembourg. Douze réfugiés ont pris pendant des mois des photos sur leurs impressions du Luxembourg et de ses habitants. En tout, quelque 8.000 photos ont été prises dont 46 ont été sélectionnées pour le livre de photos à paraître bientôt et d'autres pour l'exposition qui débutera à la fin du mois au Théâtre d'Esch-sur-Alzette. Patrick Galbats a expliqué que le titre "Birds" a été retenu pour le livre et l'exposition parce que les participants de l'atelier ont pris étonnemment beaucoup de photos avec des oiseaux, un clin d'oeil peut-être aux oiseaux migrateurs et aux oiseaux de ville.

Au projet initial se sont rajoutés toute une série de manifestations culturelles mettant en lumière la vie des migrants et réfugiés et l'expliquant avec une grande justesse à travers différentes disciplines artistiques (photo, cinéma, théâtre, exposition). D'autres acteurs comme l'artiste Carole Lorang, le Musée national de la Résistance, le Théâtre municipal d'Esch-sur-Alzette, le service à l'Egalité des chance et le service des Sports de la Ville d'Esch-sur-Alzette se sont ralliés au projet.

Lors de la conférence de presse, tous les intervenants étaient d'accord sur le rôle fondamental joué par la Culture dans la lutte contre les préjugés et les peurs et dans l'intégration des migrants et des réfugiés.

Revenir à la liste des actualités